Orchestre estival

Ca se passe de tout commentaire xD Bonne lecture ! Ü

Orchestre estival

Le rideau s’est levé plus tôt que prévu.
Le métronome bat au rythme des c(h)oeurs, danse la pluie, dansent les ombres sur les façades des immeubles, dansent les parapluies, danse la ville. Le soleil salue une dernière fois le public avant de s’effacer derrière le rideau de nuages.
Les pas martèlent le sol dans un rythme soutenu. Tous semblent vouloir échapper au final.
Apothéose.
Les éclairs zèbrent le ciel. Roulement de tambours dans les cieux ; le tonnerre gronde. Les vents se lèvent et envoie valser un parapluie. L’arbre exécute un ballet final avant de tirer sa révérence sur la route froide et mouillée.
Les émotions des passants forment une ronde avec la pluie portée par une mélodie cauchemardesque. On croit tous à la fin du monde.
Puis plus rien. Les projecteurs du ciel se sont tous éteints.
Soudain, le rappel. Un seul d’entre eux se rallume lentement : le soleil.
En guise d’applaudissements, un arc-en-ciel se dresse au-dessus de la ville dévastée par l’orage.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site